Si vous possédez une cigarette électronique, vous avez sûrement déjà été confronté à ce petit souci qu’est le crépitement de votre e-cigarette. En d’autres termes, elle émet un bruit qui ressemble aux crépitements d’un feu de camp. Ce son peut surprendre, voir effrayer les vapoteurs débutants, mais n’ayez crainte, il ne présente aucun danger particulier. C’est même tout à fait normal ! Le crépitement de votre cigarette électronique est un phénomène courant lorsqu’on comprend le fonctionnement d’une vape. Si beaucoup paniquent et pensent qu’ils ont un problème avec leur e-cigarette, d’autres, à la suite de quelques recherches, comprennent rapidement qu’il n’y a rien d’alarmant. Rassurez-vous, il est encore possible de profiter longtemps de votre e-cigarette sans avoir à la remplacer.

Pourquoi votre e-cigarette crépite-t-elle ?

Lorsque vous allumez votre e-cigarette en pressant sur le bouton switch, la batterie s’enclenche. Cette dernière envoie un courant électrique vers la résistance, une petite pièce métallique qui se situe juste au centre du clearomiseur, grâce à l’énergie thermique circulant dans l’atomiseur (résistance), celui-ci arrive à chauffer. La chauffe permet à votre e-liquide de se transformer en vapeur.

Le propylène glycol et la glycérine végétale, qui en sont les principaux composants, sont conçus pour se transformer en vapeur au moment où leur température dépasse les 60 °C. La chaleur monte et la vapeur se crée, le crépitement que vous entendez lorsque vous tirez sur votre vapoteuse vient donc du phénomène du réchauffement de l’e-liquide de votre cigarette.

Par contre, si d’autres éléments perturbent votre vape comme une fuite ou une projection de liquide, cela signifie que votre vape est endommagée et il est donc plus sûr de demander conseil au fabricant.

Comprendre le fonctionnement de l’e-cigarette

Afin de savoir si on a un problème avec sa cigarette électronique, il est important de comprendre comment celle-ci fonctionne. Cela vous permettra de localiser au mieux le problème auquel vous faites face. La cigarette électronique a besoin de trois principaux éléments pour fonctionner : une batterie, un clearomiseur et de l’e-liquide. Ces derniers jouent un rôle dans le crépitement.

La batterie est intégrée directement dans la box ou peut prendre la forme d’un accumulateur. Il est possible de la recharger grâce au cordon micro-USB présent dans la boite de votre e-cigarette, c’est elle seule qui alimente en énergie votre résistance.

Quant au clearomiseur, il représente la partie supérieure de votre vaporisateur. Il s’agit d’une pièce longue au diamètre moyennement large selon les modèles. Il se compose d’un réservoir pyrex, qui est un verre borosilicate conçu pour supporter les fortes chaleurs (source du crépitement), ainsi que d’une résistance et d’un embout buccal.

L’e-liquide est le seul produit utilisable pour le remplissage d’une cigarette électronique, il est généralement composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes alimentaires et de nicotine. Voici les étapes à suivre pour faire marcher une cigarette électronique convenablement :

  • charger la batterie au maximum avant de vaper ;
  • remplir les trois quarts du réservoir pyrex d’e-liquide ;
  • attendre 10 minutes avant de vapoter ;
  • mettre l’embout à vos lèvres et presser sur le bouton switch ;
  • vapoter.

En procédant ainsi, le courant part vers la résistance. Cette dernière se compose de coils dont le nombre diffère selon les modèles. Les coils sont des fils métalliques qui isolent le courant délivré par la batterie.

De ce fait, l’énergie devient thermique, c’est ce qu’on appelle en physique l’effet Joule. La chaleur est alors créée et la vaporisation peut débuter. En un temps record, tout le mécanisme de la cigarette électronique se met en marche et permet d’inhaler une délicieuse vapeur parfumée. Lorsque vous utilisez une bouilloire, il est possible d’entendre le bruit de l’eau en train de bouillir, sachez que pour l’e-cigarette, le crépitement est le signe que votre e-liquide chauffe et s’apprête à se vaporiser. C’est donc un signe de la bonne santé et du bon fonctionnement de votre appareil.

Comment faire face à un fort crépitement émanent de votre e-cigarette ?

Si vous remarquez que le crépitement de votre cigarette électronique est trop fort, trop intense, voir même effrayant, regardez du côté de la batterie et vérifiez le réglage de votre cigarette électronique. Un mauvais réglage peut occasionner des troubles similaires.

Cela signifie probablement que votre façon de vaper est trop puissante par rapport à l’intensité de votre résistance et de la capacité de votre e-cigarette. Il est important de toujours vérifier et de bien choisir la valeur de votre atomiseur avant de l’acheter pour votre clearomiseur.

Inspectez sa plage de puissance et assurez-vous qu’il soit compatible avec l’e-liquide que vous avez préalablement choisi, mais aussi avec les capacités de votre e-cigarette.

À titre d’exemple, il existe des cigarettes électroniques à grandes capacités qui disposent de clearomiseurs subohm qui ne sont pas adéquats aux résistances dont la plage d’utilisation se situe entre 1 et 1,5 ohm. Et vice-versa !

Utilisez le mode Power afin de mieux régler votre cigarette électronique, choisissez une puissance adaptée à votre consommation et à la résistance dont vous disposez. Ainsi, si votre crépitement est trop intense, il retrouvera vite un son normal et moins effrayant.

En cas de problème avec une e-cigarette, tentez de trouver la cause. Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’un souci inoffensif et facilement réparable. Regardez en premier lieu du côté de la résistance et de la batterie. Veillez aussi à nettoyer régulièrement votre e-cigarette, afin qu’il n’y ait pas d’accumulations pouvant la boucher et créer des crépitements au son douteux. Pensez aussi à vérifier votre résistance et à la changer au moment voulu avant d’envisager le pire.

Utilisez toujours des produits recommandés et évitez de changer de marque à chaque utilisation. En prenant soin de votre cigarette électronique, cette dernière perdurera dans le temps. Il est important de toujours rappeler que cette dernière est une excellente alternative au tabac et permet d’arrêter de fumer en préservant votre santé des risques liés au tabac.