Pour les fumeurs, la nicotine reste un classique incontournable, comparée à ses rivales, plus ou moins nocifs. Enfin, pour les personnes fumant la simple cigarette, il n’y a pas énormément de choix, mis à part la nicotine, ce qui n’est pas le cas pour les vapoteurs. Pour les vapoteurs ou les personnes adeptes de e-cigarette, et donc de cigarette électronique, il y a un grand choix en termes de liquides : ceux avec nicotine, sans nicotine, les liquides CBD et maintenant la tendance du moment le sel de nicotine. Le sel de nicotine est un peu la nouveauté qui intrigue la plupart des vapoteurs, surtout ceux qui aiment tester de nouvelles expériences de vapotage. En tout cas, plein de questions se posent concernent ce liquide et ce composant. Nous essaierons justement d’y répondre.

Le sel de nicotine : c’est quoi ?

Cette nouvelle forme de nicotine, appelée souvent, nicotine 2.0. Il ne faut pas se faire de film ou laisser parler son imagination trop longtemps, le sel de nicotine n’a aucune ressemblance au sel que l’on connaît dans la vie de tous les jours, il n’a aucune texture de petits grains blancs, ni de petits grains d’autres couleurs. Le sel de nicotine est différent de la nicotine dite base, de par sa composition qui est plus naturelle que la nicotine base. La forme classique de nicotine est le résultat de plusieurs traitements subis par la plante, afin d’être épurée le maximum, tandis que le sel est une forme qui se rapproche le plus de la forme naturelle. Et on retrouvera cette différence dans l’acidité des sels, qui seront plus acides que la base. En fait, le processus pour avoir les sels de nicotine est le même que celui de la nicotine base, mais avec une étape en plus, qui est l’ajout d’acide pour avoir cette nature de sels.

Sel de nicotine VS nicotine

Les deux composants sont utilisés dans les liquides pour vapotage, plus communément appelés e-liquides, même si les sels viennent de faire apparition et que peu de producteurs d’e-liquides en font, à partir de cette base. Les deux composants, même s’ils ont une nature très proche, enfin, ils sont plutôt issus de la même base, donc de la même plante, présentent plusieurs différences, de par leur composition ou pour les vapoteurs et ce qu’ils apportent comme sensation pour ces derniers.

La différence entre les deux

La principale différence entre les sels de nicotine et la nicotine est leur composition, voire leur degré de pH plus précisément. La nicotine de base ayant subi plusieurs traitements chimiques afin de la purifier et lui faire perdre son acidité naturelle, un maximum, a un pH basique de 8. Tandis que les sels de nicotine sont en réalité cette nicotine de base, additionnée d’acide pour leur rendre cette nature de sel, qui est très proche de l’aspect naturel, avec un pH plus acide situé entre 5 et 6.

La différence pour les vapoteurs

En plus de la différence dans la composition, les vapoteurs ressentiront une différence s’ils décident de passer aux sels de nicotine. Cette différence se fera ressentir surtout dans le hit. Le hit est la sensation de picotement qu’on a tendance à avoir lorsque la vapeur passe par la gorge quand on aspire de la cigarette ou de sa cousine l’e-cigarette. Cela ne veut pas dire que le hit n’est pas existant lors de l’inhalation d’un liquide à base de sels de nicotine, bien au contraire. En fait, le hit ne se fera pas autant ressentir que sur un liquide nicotiné basique, ce qui va rendre son inhalation très simple. Par contre, de son effet plus naturel, la dose de nicotine que le vapoteur aura l’habitude de consommer sera absorbée beaucoup plus rapidement que si on utilisait un liquide basique. On peut également comparer son effet à celui de la cigarette traditionnelle, car elle fait ressentir la contraction dans la gorge d’une cigarette blanche, et ainsi, l’effet de satisfaction qu’a tendance à apporter une cigarette se fait ressentir très rapidement aussi.

Le sel de nicotine pour les vapoteurs

Ses avantages

Le principal avantage de ce type de nicotine est l’absorption rapide de la substance nicotiné. En effet, étant donné que les sels de nicotine se retrouvent à leurs états naturels, ils facilitent leur absorption par le corps humain, et ainsi, le besoin de nicotine est assouvi plus rapidement. Ils permettent d’avoir une utilisation très proche de la cigarette traditionnelle. Effectivement, en permettant d’assouvir le besoin de nicotine rapidement le vapoteur n’aura pas à avoir constamment sa vape en main, contrairement au liquides nicotinés, qui eux, prennent plus de temps à assouvir le besoin, et ainsi, on retrouvera une vape constamment à la bouche de la personne. Également, peu importe l’importance du taux de nicotine vapoté, et donc le taux contenu dans votre liquide, la sensation sera plus douce. De plus, avec des e-liquides à base de sels de nicotine, il est possible de vapoter l’équivalent de 2 ml au lieu de 20 ml pour avoir la même dose de nicotine.

Cependant, même si cela présente plusieurs avantages d’un point de vue neurologique, le débat est encore présent. En consommant du e-liquide à base de nicotine, les capteurs de nicotine seront activés progressivement, voire d’une manière assez paresseuse, ce qui peut mener à la disparition du besoin de nicotine. Mais avec l’e-liquide à base de sels de nicotine, c’est plutôt le contraire, en effet, étant donné l’effet rapide, les capteurs seront très actifs et peuvent même en demander plus.

Pour quels vapoteurs est-il adapté ?

Les e-liquides à base de sels de nicotine sont conseillés à certains profils de vapoteurs plus que d’autres :

  • Les vapoteurs voulant avoir leur sevrage de nicotine sans pour autant rester coller à leur vape ;
  • Les fumeurs appréhendant la vape ou n’ayant pas eu de bonnes expériences avec, et souhaitant tenter l’expérience pour arrêter la cigarette ;
  • Les vapoteurs occasionnels qui ressentent un mal de gorge lors de l’inhalation.

Quelle vapoteuse pour les sels de nicotine ?

Le mieux serait d’opter pour une vapoteuse qui peut remplacer une cigarette traditionnelle. Un matériel présentant alors un tirage serré avec des résistances élevées, car le sel de nicotine est incompatible avec les vapoteuses puissantes qui produisent énormément de vapeur. Les modèles comme la Kit Nord 2 Pod –Smoktech ou le kit Novo 2 sont parfaitement adaptés à ce type d’utilisation.